5. Inspections avant décollage

L’entier du fonctionnement de l’avion doit être examiné avant le premier vol. 70% des crashs ont lieu à cause de négligences à ce niveau. Le plus simple est de procéder de façon systématique. Voici la marche à suivre :

 

1. Centre de gravité

Chaque constructeur prévoit un centre de gravité en fonction du matériel standard contenu dans l’avion et des caractéristiques propres du modèle. Ce point est indiqué dans le manuel d’utilisation. Si vous ne le trouvez pas/plus, une recherche rapide sur Internet vous apportera l’info nécessaire. Veillez à bien respecter ce point car de cela dépend le comportement général de votre avion en vol. Généralement il est indiquié sous l'aide (intrados) et peut prendre la forme d'une cible, d'une croix ou d'un simple point, voire d'un minuscule trou. En maintenant vos index sur ces marques, vous pourrez juger de l'équilibrage général de votre avion. En plaçant ses marques sur un support prévu à cet effet, vous pourrez juger précisément de l'équilibre de l'engin.

facebook-logo.jpg

2. Maintien et espacement

Tout le matériel contenu dans votre avion doit être fixé (scotch/velcro) afin d’éviter un déplacement du centre de gravité en vol. Veillez également à ne pas placer le contrôleur trop prêt du récepteur (interférence mais surtout chaleur) et à dégagez l’espace situé tout autour du moteur.

3. Ailerons, dérive et élévateur

Balancer le manche commandant les ailerons de gauche à droite. Si, lorsque vous le poussez vers  la droite, l’aileron droit se lève, c’est bon. S’il descend, vous devez inverser la commande directement dans les menus de votre télécommande (Inverse)

Répétez l’opération pour la dérive, si elle part à droite lorsque vous penchez le manche à droite, tout est ok. Même exercice pour l’élévateur, lorsque vous le poussez vers le bas, l’élévateur doit monter. S’il descend, vous devez inverser la commande directement dans les menus de votre télécommande (Inverse). Finissez par activer le moteur à mis gaz pour détecter tout bruit/vibration parasite.

twitter-logo.jpg

Contrôlez également que la dérive est dans l’axe de l’avion, que l’élévateur est plat mais légèrement relevé pour plus de sécurité et les ailerons dans le prolongement de l’aile. Si vous constatez des différences lors de cette inspection, vous pouvez corriger légèrement avec les Trims. Si cela n’est pas suffisant, il faut modifier la longuer des tiges des servos et/ou la fixation des guignols.

Ça y est, cette fois vous être prêt à voler. Une seule recommandation, le décollage comme l’atterrissage se font toujours avec le vent de face.